Partager cette page :

MathC2+ : édition 2017

Un stage d'initiation à la recherche et aux métiers des mathématiques, organisé à destination d'élèves de seconde du 14 au 16 juin 2017

Logo MathC2+
  • Objectifs :
    • susciter le goût des mathématiques et de l'informatique, par des activités non scolaires,
    • montrer que les mathématiques et l'informatique conduisent à des métiers variés.

  • Public visé : 48 élèves de seconde, issu-e-s des lycées Victor et Hélène Basch, Bréquigny, René Descartes, Jean Macé et Joliot Curie de Rennes et du lycée Bertrand d'Argentré de Vitré. Une priorité est accordée à des jeunes possédant des qualités de curiosité et d'intérêt pour les activités de recherche, mais ayant des difficultés à se projeter dans des études scientifiques.
  • Programme : des activités de recherche en petits groupes, une visite de l'ENS Rennes, un café des métiers avec différents professionnels, du débat...
    Voir le programme détaillé de 2017.

Témoignages de Marion et Eléa, participantes de l'édition 2017

Qu'avez-vous pensé de ce stage ?

Eléa : Franchement, c'était trop bien, je ne m'attendais pas à ça. J'avais peur que ce soit ennuyeux, j'avais accepté pour faire plaisir à ma prof... En fait, c'était trop bien d'avoir des chercheurs qui nous aident. 

Marion : Moi aussi, en plus j'étais dans un très bon groupe, et j'ai adoré notre sujet de recherche sur le problème isopérimétrique. 

Eléa : Moi, j'étais dans le groupe qui a travaillé sur la dynamique de population, c'était cool. Au début, c'est un truc compliqué, tu penses pas que tu pourras le faire, et à la fin du stage, tu te rends compte que tu as compris !

Marion : C'était super de parler avec des thésards. Ça nous montre bien les débouchés des maths, ce que c'est de faire de la recherche... 

Eléa : La visite de la salle de réalité virtuelle, c'était trop cool ! Les plateaux de méca, c'était stylé, mais c'est dommage qu'on n'ait pas pu manipuler nous-mêmes. 

 


Est-ce que ce stage vous a aidées pour votre orientation ? 

Marion : J'aimerais faire des études scientifiques, peut-être maths ou physique-chimie. Maintenant que j'ai fait ce stage, je me dis qu'enseignante ça pourrait être sympa, mais je préfèrerais faire de la recherche. 

Eléa : Moi, je ne savais même pas que le métier d'enseignant-chercheur existait. J'ai découvert des nouveaux métiers, avec des gens passionnés. Je ne sais pas si j'irai dans cette voie mais au moins je sais que ça existe.

 

Galerie de photos 2017

 
Travail en équipe  Visite de laboratoire
 
 
Réalisation d'une affiche La voiture électrique
 
  
Exposé en fin de stage  Photo de groupe

Partenaires


Ce stage est organisé dans le cadre du dispositif national MathC2+, avec le soutien de :

Les partenaires locaux sont :
Académie de rennes INRIA

Mise à jour le 7 juillet 2017