Partager cette page :

Après l'ENS en mathématiques

À la sortie de l'école, avec l'agrégation en poche, les élèves peuvent opter pour une carrière dans l'enseignement comme professeurs dans les lycées ou dans les classes préparatoires aux grandes écoles ou bien comme professeur agrégé (PRAG) dans les universités ou d'autres établissements de l'enseignement supérieur. Par ailleurs, plusieurs corps de l'État offrent des recrutements sur titre aux élèves normaliens. Des accords sont aussi établis avec des écoles d'ingénieurs pour l'obtention du double titre de normalien-ingénieur.

Les élèves titulaires d'un doctorat (soit environ 3 ans après leur sortie de l'école) peuvent viser une carrière d'enseignant-chercheur. S'ouvrent ainsi à eux les portes de l'enseignement supérieur et de la recherche : postes de maître de conférences, puis de professeur des universités, emploi de chercheur au CNRS ou dans les grands organismes de recherche.

Les élèves désirant préparer une thèse peuvent demander une allocation de recherche sur le contingent spécifique réservé aux normaliens, mais aussi sur le contingent régulier des écoles doctorales. Cette allocation leur assure un soutien financier pendant 3 ans après leur sortie de l'École pour mener à bien leur thèse et obtenir leur doctorat. Elle est le plus souvent couplée avec une mission d'enseignement qui leur offre une première expérience d'enseignement en milieu universitaire (64 heures de travaux dirigés à assurer par an) et qui apporte aussi un complément financier. Les années précédentes, tous ceux qui ont demandé une allocation de recherche l'ont obtenue, soit sur le contingent spécifique à l'ENS, soit par un autre moyen.

Statistiques

Une majorité de thèses

Les données qui suivent portent sur 345 normaliens, soit 82% des normaliens issus du département depuis 1999.
Tous les élèves effectuent un M2 ('Autre' désigne une formation de niveau équivalent au M2), ils sont de plus en plus nombreux à poursuivre ensuite des études doctorales.

Poursuite en thèse lors des 10 dernières années :

Année d'entrée à l'ENS% de poursuite en thèse
2003100%
200490%
200586%
200691%
200786%
200891%
200985%
201092%
2011100%
201233%

Les anciens aujourd'hui

Les données qui suivent portent sur 345 normaliens, soit 82% des normaliens issus du département depuis 1999.
Les carrières de la recherche et de l'enseignement sont les plus nombreuses, mais d'autres métiers s'offrent aux normaliens (ingénieur, haut fonctionnaire, etc).

Une répartition sur tout le territoire

Les données qui suivent portent sur 345 normaliens, soit 82% des normaliens issus du département depuis 1999.

Les anciens de l'ENS Rennes


Cette rubrique - encore en construction - est destinée à rassembler des informations concernant les anciens élèves de l'ENS Rennes.

Les ouvrages suivants ont été écrits par des anciens élèves :

  • Objectif Agrégation, Vincent Beck, Jérôme Malick, Gabriel Peyré, Éditions H&K, Septembre 2004.
  • L'algèbre discrète de la transformée de Fourier, Gabriel Peyré, Éditions Ellipses Marketing, 2004.
  • Statistique mathématique, Benoît Cadre, Céline Vial, Éditions Ellipses, 2012.

Mise à jour le 5 mai 2015